Colette LAPIERRE
Saint-Morel (France)
ARTISTE PEINTRE


PRINCIPALES EXPOSITIONS :

- EN FRANCE :

 

Grand Palais, Carrousel du Louvre, Charleville Mezieres, Reims, Paris, Salon de Provence, Vouziers, La Rochelle, etc...

 

- A L'ETRANGER :

 

Ferrara, Miami, Stockholm, Bruxelles, Los-Angeles, New-York, Padova, Doha, Tokyo, Andorre, Shanghaï, Okinawa, Amagazaki.

 

Galerie Permanente :

Moulin de Corbon 08400 Saint Morel

galerie Everarts, 8, rue d’Argenson 75008 Paris

 

tel. : 03 24 30 45 55

 


PRINCIPALES DISTINCTIONS

1994 : Médaille d'or, mérite et dévouement français.

1996 : Médaille d'or - A.I.L. Académie Internationale de Lutèce

1998 : Croix d'argent, mérite et dévouement français.

1999 : Médaille d'or, "L'élite".

2000 : Médaille d'or, Arts sciences-lettres - Toile d'or, fédération nationale de la culture française.

2001 : Diplôme titre numéroté "Découvertes et sélections du monde des arts Plastiques" Décerné par la Fédération Nationale de la culture française à Colette Lapierre "Créateur d'aujourd'hui - reconnue comme apportant sa contribution au patrimoine artistique de son époque".

2002 : Médaille Grand or "L'Elite"

2003 : Médaille d'Argent "La renaissance Française".

2009 : Prix LEONARD DE VINCI 2009 par l'association culturelle ITALIA IN ARTE.

2011 : Prix VINCENT VAN GOGH 2011 par l'association culturelle ITALIA IN ARTE.

2012 :

  • Grand Prix Europeo "Albrecht Dürer" décerné par Academia Gentilizia Internazionale "Il Marzorro" di Firenze.
  • Prix international NETTUNO décerné par l'association culturelle ITALIA IN ARTE

2013 : Prix international APOLLO décerné par l'association culturelle ITALIA IN ARTE.


FIGURE DANS LES OUVRAGES

- 1993 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE - BEST 0F
  • HORS SERIE N°1

- 1997 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE - HORS SERIE" LE FIGURATIF de 1946 à 1996".
  • FEMMES ARTISTES  D'HIER à AUJOURD'HUI Editions R.E.G.A.R.D.S

- 1998 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE - HORS SERIE PANORAMA 1998"
  • LIVRE D'OR ACADEMIE INTERNATIONALE DE LUTECE - 30 ans de L'ACADEMIE

- 1999 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE - HORS SERIE LES GRANDS D'AUJOURD'HUI ET DE DEMAIN".
  • DICTIONNAIRE ENCYCLOPEDIQUE INTERNATIONAL D'ART CONTEMPORAIN 1999-2000 (casa editrice AIba).
  • MERS ET OCEANS - REGARDS DE PEINTRES ET D'ECRIVAINS D'HIER à AUJOURD'HUI - EDITIONS R.E.G.A.R.D.S

- 2000 :

  • LES PEINTURES DE L'AN 2000-EDITIONS FUS ARTS
  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE-HORS SERIE LE 21ème SIECLE DE L'ART

- 2001 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE-HORS SERIE N°9 - Les premières pages de l'art du 21 ème siècle, peintures et sculptures internationales.
  • ARTS ET CREATIONS EN FRANCE-LES ATELIERS DU NOUVEAU MILLENAIRE. (éditions Lorimed)

- 2002 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE-HORS SERIE N°10 - L'art vecteur d'échanges culturels.

- 2003 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE-HORS SERIE N°11 - De l'antiquité à nos jours.
  • Editions Regards "Nature, Paysages et Jardins - Regards de peintres et d'écrivains d'hier à aujourd'hui"

- 2004 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE-HORS SERIE N°13 - Hommes-Femmes, leur rôle dans le monde de l'Art.

- 2005 :

  • ARTS ACTUALITES MAGAZINE - Figuratif - Abstrait, l'éternel débat.

- 2008 :

  •  ARTS ACTUALITES MAGAZINE - HORS SERIE " Le tour de France en peinture ".

- 2009 :

  •  UNIVERS DES ARTS "parcours d'artistes et ateliers"

  • ARTS 20 et 21ème siècles : Editions R.G.A.R.D.S.

- 2010 :

  •  UNIVERS DES ARTS Décembre-Janvier 2011 n°157

- 2011 :

  •  UNIVERS DES ARTS Décembre-Janvier-Février 2012 n°162

- 2013 :

  • UNIVERS DES ARTS n°170
  • MAISON ET JARDIN - fin d'année 2013 - dossier spécial
COTATION

  • AKOUN
  • DROUOT COTATION - valeur du point : 122 €
  • LAROUSSE DIFFUSION - valeur du point : 150 €

TELEVISION

Figure dans le film diffusé par FRANCE 3 CHAMPAGNE-ARDENNE, POITOU-CHARENTE, AQUITAINE, Emission "BLEU CLAIR" - La rivière Aisne, réalisé en 1999.

 


CRITIQUE D'ART

"La moindre couleur, les plus petits détails des paysages de Coletté LAPIERRE se déclinent avec tellement de bonheur et de réalisme qu'ils paraissent s'extraire du motif pour se poser, silencieux, comme un vol de papillon. La subtilité de la lumière et le chromatisme savamment mesurés libèrent une émotion charnelle qui s'exprime à travers la forme capricieuse d'une fleur, d'une touffe d'herbe ou la quiétude d'un étang... Le charme et l'émotion de l'instant qui passe paraissent s'éterniser sur la toile comme une invitation à découvrir la sérénité de cette beauté tranquille. Ne nous y trompons pas : si l'inspiration de cette artiste est manifestement naturaliste, c'est dans l'imaginaire de son esprit et le calme de son atelier qu'elle recompose, de son élan créatif, ses compositions..."

"Thierry SZNYTKA - ARTS ACTUALITES MAGAZINE".

 

Colette LAPIERRE fait partie de ces promeneurs qui arpentent la campagne, l'oeil aux aguets, la tête en l'air, à épier dame nature et sa coiffe de nuages. De ses escapades, elle cueille une multitude de couleurs, une ribambelle d'odeurs, une foule d'émotions qu'elle range dans son esprit d'artiste. Une fois la quiétude de son atelier retrouvée, son imaginaire galopant recompose les espaces naturalistes, d'un réalisme qui semble croqué sur le vif. Les arbres bruisent, l'onde s'agite, bercée d'une luminescence respectueuse des matins frileux ou des soleils couchants, tandis que les nuages roulent dans un ciel chargé. Et Colette LAPIERRE se laisse emporter par sa fantaisie romanesque pour chanter de ses phosphorescences argentées, les milles nuances des paysages"

"Thierry SZNYTKA - ARTS ACTUALITES MAGAZINE".

 

"Très" nature" ce qui n'a rien de péjoratif, car Colette LAPIERRE aime la nature au sens propre du terme... A son contact, elle se sent vivre, elle se sent à l'écoute d'une foule d'émotions qu'elle nourrit au grès de ses promenades émerveillées. Son imaginaire engrange une variété infinie d'odeurs, de bruissements, de frémissements, de couleurs, qu'elle retranscrit avec un intense parti pris de romantisme feutré ... Une grande part d'improvisation vient sublimer ce réalisme. Pertinence des coloris exarcerbés lorsqu'un ciel se fond dans le miroir de l'étang, liberté dans la magnificence automnale des lumières, douceur argentées des matins frileux, ardeurs tourmentées des soleils couchants personalisent cette écriture picturale qui n'a pour objet que de transcender des bouffées de bonheur et mettre en lumière la magie insoupçonnée d'un paysage...."


"Harry KAMPIANNE - ARTS ACTUALITES MAGAZINE".

 

"...des oeuvres emplies de lumière d'où émerge una atmosphère poétique. Paysages romantiques ou compositions florales entrainent l'amateur au calme et à la sérénité..."

"Claude GERBAUX - LA COTE DES ARTS".

 

"... Colette est multiple, tendre et passionnée, sage et violente, secrète comme les sous-bois qu'elle peint peuplés de bouleaux aux troncs blancs et fins : elle ressemble à ces arbres dont la silhouette aérienne et le feuillage léger font oublier les racines profondes bien ancrées dans le sol..."

"Madeleine BARROIS - L'ARDENNAIS - L'UNION".

 

"- Du classique à l'abstrait".

"Colette LAPIERRE aime peindre des paysages classiques, mais dans ces tableaux revient toujours son goût pour l'abstrait. ALors, en parallèle, l'artiste a choisi de livrer sur la toile sa vision du cosmos, de la création du monde, des fonds marins ou des oiseaux dans le ciel..."

"Ambre MINGAZ - Journal "L'ARDENNAIS" ".

 

Si, si, c'est bien elle ! Depuis quelques années, fidèle à notre magazine, Colette Lapierre avait habitué ses amateurs à des paysages au fini impeccable et à des scènes animalières qu'elle tirait de ses longues promenades dans les Ardennes chères à son coeur.

Mais ce n'était là qu'une facette de sa personnalité. "C'est vrai que je n'ai pas trop montré cette peinture, dit-elle, mais il faut bouger. Alors, on va voir autre chose. Tout en restant très nature, j'avais envie de travailler dans une autre modernité."

Partant de la figuration, Colette Lapierre nous offre une peinture de "big bang". "Regardez bien ces oeuvres, explique-t-elle. Nous sommes en pleine création Dans ce mouvement, vous verrez apparaître des animaux ou des végétaux, comme surgis du feu primitif." Nous sommes dans un bouillonnement créateur, au-delà de tout souci de reproduction du réel.

Ce magma des origines nous secoue et nous rappelle à sa façon que la nature, si elle nous a tout donnés, peut, de même, tout nous reprendre et, quoi que nous fassions, qu'elle aura toujours raison, même contre cette raison qui est nôtre, mais qui n'est pas la sienne. "Avec cette peinture, avoue non sans jubilation Colette Lapierre, je retourne à l'état primaire. Je m'éclate énormément! Alors que je parachève dans ma veine figurative pour être au plus près de l'interprétation de la nature, là, je fonds, j'écrase, j'affirme!"

Nous savions déjà que Colette Lapierre n'était pas un peintre comme les autres. Le travail au couteau et en grand format qu'elle ose enfin montrer aujourd'hui, traduit rien moins que la forte personnalité d'une artiste en pleine possession de son art.


"Alain COUDERT - ARTS ACTUALITES MAGAZINE

"Des effusions naturalistes"

D'une effusion chromatique puissamment orchestrée qui fait chanter les couleurs et virevolter les contrastes, Colette Lapierre recompose la nature avec passion. Sans se soucier de ses références à la réalité, cette artiste au tempérament bouillonnant, engagée dans un processus de dépouillement formel, se laisse emporter par sa frénésie créative. Dès lors se devine l'intensité d'une participation émotive qui incorpore des sentiments personnels dans une matière, régie par les conditions d'un geste coordonné avec sûreté. L'importance de l'inconscient se manifeste, abritée par ces déformations de couleurs vives qui expriment la vie et le mouvement.

Ce procédé dynamique d'expression privilégie une certaine subjectivité. Dans cette turbulence, Colette Lapierre préserve cependant des formes et des symboles qui permettent de renouer avec les fleurs et les animaux d'une nature qu'elle connaît merveilleusement bien, pour l'avoir traduite durant de longues années dans ses paysages et ses scènes animalières plus académiques. 

Aujourd'hui, décidée à affirmer une autre modernité, elle exaspère les paradoxes de la vie sans perdre la perception du naturalisme. Et son style, qui se réfère à aucune école, semble avoir choisi le concept de l'art aux dépens de celui de l'apparence.

Thierry SZNYTKA - ARTS ACTUALITES MAGAZINE